Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Chaque photographie a une histoire qui mérite parfois d'être racontée, à condition que la propriété émergente, comme le dit si bien Hubert Reeves, justifie sa survie.

Interzone : Serge-Teyssot-Gay

(Signé) Interzone blog

 

Sandrine est allée demander au régisseur si les photos étaient autorisées. Oui, mais pas pendant les trois premiers morceaux, à partir du quatrième et surtout sans flash. Ils faut attendre qu'ils soient chauds. Oui, c'est un peu l'inverse des autres concerts !

Nous avons attendu , nous car le concept ImaGilaire est un duo. Un duo pour se compléter, pour être plus fort, pour se critiquer et ne garder que le meilleur. Comme Serge Teyssot-Gay et Khaled Al-Jaramani, manieurs virtuoses de cordes. Guitare pour l'un, Oud pour l'autre. Le son de l'oud a quelque chose d'envoutant qui dépasse la condition de spectateur. Dès les premières notes, les images de Babel me reviennent en mémoire. Les deux musiciens sont complices sans être démonstratifs.

Des rushs surgit ce portrait d'une intensité incroyable. Serge Tessoy-Gay encore dans l'intériorité, là où lui seul peut aller chercher les émotions, l'essence de sa musique, que sais-je ? Qu'il faut être généreux pour nous offrir cela, dans une petite salle de banlieue.   Et je comprends le tremblement de sa main gauche des trois premiers morceaux. Lui qui a joué devant des salles combles, des stades. Merci pour tout ça Messieurs. Que cette photo puisse représenter tout le respect que nous avons pour vous, et vôtre si fabuleuse musique.

 

La musique d'interzone se trouve ici