Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaque photographie a une histoire qui mérite parfois d'être racontée, à condition que la propriété émergente, comme le dit si bien Hubert Reeves, justifie sa survie.

Vent d'ouest

Publié le 29 Septembre 2013 par Bruno Hilaire in Architecture

    fort vent

Voici un cliché qui tient une place particulière dans ma recherche de l’esthétisme: il est loin d’être parfait mais interpelle au point qu’à chaque exposition les mêmes questions, les mêmes attitudes dubitatives et enfin les mêmes sourires de compréhension se retrouvent immanquablement à peu près dans le même ordre.

J’ai entendu les commentaires les plus bizarres à propos de la façon dont j’aurais pris cette photo! Mais globalement, l’échange classique ressemble à cela.

 

- C’est une déformation avec l’ordinateur ?

- Non pas du tout, c’est une photographie

- De toutes façons vous faites ce que vous voulez avec les numériques …

- …

- C’est une peinture alors ? oui on voit bien les petites taches de couleurs.

- Pas du tout, c’est une VRAIE photographie

- Ahhh…..

- Je vous donne un indice : vous voyez, Total en haut de la tour est écrit à l’envers.

- Excat. Ca y est, c’est un reflet dans l’eau !

 

A ce moment la, mon interlocuteur reprend pied dans la réalité en pensant avoir trouvé le truc.

 

- Presque, réponds-je. Mais si c’était le cas, on ne pourrait pas  expliquer pourquoi les tours penchent vers la droite.

- Hein. Ben pourquoi ?

- Avez-vous déjà vu des miroirs déformant à la fête foraine ? Essayons de les imaginer alors : ils ne sont jamais plats. Toujours en forme de courbes, dans un sens ou dans l’autre. Et un bassin comme celui la n’est ni concave, ni convexe.

- Vous n’avez quand même pas avec vous un miroir courbe ?

- Non, rassurez-vous. Par contre, au pied de la tour EDF de Ieoh Ming Pei, il y a une statue qui représente une fleur en bronze. Et cette fleur repose sur un socle en Inox en forme de boule (Il s’agit de la sculpture de Lim Dong Lak intitulée : Point groth)

- Je vois

- Et donc la difficulté consiste à prendre en photo le paysage sans se prendre soi, ce qui n’a que peu d’intérêt.

J’ai toujours rêvé qu’une jolie jeune fille démente cette dernière affirmation, mais je reste lucide ça ne s’est encore jamais produit.

- Très bien. Très bien. Fallait le faire… Bravo

- Merci

- Et elle s’appelle comment cette photographie, puisque cela en est une.

- Par un fort vent d’ouest !

 

La plupart du temps, les gens sourient. Sauf ceux, très rares, qui croient que je me moque d’eux.

 

Pour découvrir les œuvres d’art contemporain à la défense, c’est ici

 

 

Commenter cet article