Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaque photographie a une histoire qui mérite parfois d'être racontée, à condition que la propriété émergente, comme le dit si bien Hubert Reeves, justifie sa survie.

L'émotion en prime: Guilhem Valayé

Publié le 8 Février 2015 par Bruno Hilaire in Portrait

-signe--guilhem-N-007-copie-1.jpg

 

Quand il chante, il est beau, émouvant, intense, intériorisé et généreux à la fois. Voix pleine chaude et envoûtante, voix de tête précise et androgyne. Des textes forts, précis sans une syllabe de trop.

Et sur scène, avec ses potes Samuel Cajal, grand guitariste et pas uniquement par sa taille, et Johan Guidou qui peut frapper avec le regard de jack Nickolson dans Shining, ça donne un set musclé où la langue française en sort revigorée.

Et quand il s'attache à l’exercice de la reprise, on peut s'attendre à des petits miracles autour du répertoire d'Arno ou de Nirvana, voire Alain Bachung.

Maintenant, le monde le sait : l'émotion en prime. Quelle ne soit pas soluble dans la gloire éphèmére. Pour cela, nous te faisons confiance

Pour écouter 3 minutes sur mer, le jardinier est ici.

 

Commenter cet article